PhotoSensualité - Un concours photos sensuelles / nus artistiques / sensualité

La profondeur de champs

Qu’est ce que la profondeur de champs ?


La profondeur de champs correspond à la zone l´image est nette.

 

 

Techniquement parlant, la profondeur de champs dépend de l´ouverture du diaphragme de l´appareil et de la distance qui existe entre le sujet photographié et l´appareil. Sur la photo ci-contre, le diaphragme se voit très bien.

Il peut être plus ou moins ouvert ou fermé selon le réglage de l´appareil :


En augmentant la profondeur de champ, les sujets seront nets sur une grande distance (la grande majorité des espaces seront nets). C´est le cas sur cette image : le personnage et son environnement sont nets.

A l’opposé, une faible profondeur de champ assure un flou sur l´arrière plan ou sur le premier avant plan : cela dépend de la mise au point choisie (la mise au point [aussi appelée "MAP"] est l´opération qui consiste, pour un photographe, à régler la netteté de l´image qu´il veut obtenir. fr.wikipedia.org/wiki/Mise au point ).

Cela permet de mettre en valeur un sujet.

Ainsi, il est possible d´avoir des images avec :

- un flou d´arrière plan,

- un flou de premier plan,

- un flou réparties sur deux espaces de la photographie (en arrière plan et en premier plan).

Sur la photo ci-contre, la mise au point a été faite sur le sujet. Le photographe a choisi de mettre en valeur la femme. L´arrière plan est flou.

La profondeur de champ est la zone dans laquelle un sujet est net.

La profondeur de champ s’étend toujours davantage en arrière du plan qu’en avant du plan de mise au point.

 

 

Comment réduire ou augmenter la profondeur de champ ?

En fermant le diaphragme de l’appareil,

la profondeur de champ va augmenter.

La profondeur de champs est alors grande : le "fond" est visible.

(photo : Wikipédia et VirusPhoto)

 

 

 

 

 

Au contraire, en pleine ouverture du diaphragme,

la profondeur de champ sera très courte.

La profondeur de champs est réduite : le fond est flou.

(photo : Wikipédia et VirusPhoto)

Dans la pratique :
Il faut observer les chiffres indiqués comme suit sur votre appareil :

f:1.2, f:1.4, f:2, f:2.8, f:4, f:4.5, f:5.6, f:6.3, f:7.1, f:8, f:9, f:10, f:11, f:13, f:14, f:16, f:18, f:22...

Plus ces chiffres seront grand, plus la profondeur de champ sera étendue... et inversement plus ces chiffres seront petits, plus la profondeur de champ sera courte.

 

Et la profondeur de champ sur un compact ou un bridge numérique ?


En utilisant le mode manuel sur un appareil photo, il est possible de régler la profondeur de champ.

Il s´agit souvent des modes P.A.S.M.*

Il faut alors régler l´appareil sur ’A’ : Le contrôle sur l’ouverture/fermeture du diaphragme permet d’ajuster la profondeur de champ. Les plus petits chiffres (grandes ouvertures du diaphragme) offrent une petite profondeur de champ.

* P : mode Programme - toute la prise en charge des réglages est automatisée : vitesse d´obturation, ouverture du diaphragme
*A : mode Aperture (ouverture) - mode automatique qui privilégiel´ouverture du diaphragme sur une ouverture déterminée ou spécifiéepar l´utilisateur, l´appareil photo compensera alors, dans la mesure dupossible, en réglant automatiquement sur la vitesse d´obturationcorrecte pour obtenir une bonne exposition.
* S : mode Speed(vitesse) - mode automatique qui privilégie la vitesse d´obturation*sur une vitesse déterminée ou spécifiée par l´utilisateur, l´appareilphoto compensera alors, dans la mesure du possible, en réglantautomatiquement sur l´ouverture du diaphragme correcte pour obtenir unebonne exposition
* M : mode Manuel - tous les réglages automatiquesde l´appareil sont débrayés dans la mesure des fonctionnalités permisespar l´appareil lui-même. L´utilisateur peut alors court-circuiter lesréglages automatiques et paramétrer lui même les valeurs d´ouverture dediaphragme ou de vitesse d´obturation

 

Et si mon appareil ne me permet pas de le faire ?

Il ne vous reste plus qu´à "bidouiller" ! il faudra alors utiliser un logiciel de retouche photo, sélectionner le sujet grace à la "baguette magique" ou encore l´outil "polygone"/"lasso" qui permet une sélection plus précise (bien que fastidieuse !) des contours d´un sujet.

photofiltre.jpg

Outils "baguette magique"

et "polygone" (ou "lasso")

gimp.jpg

sur le logiciel gratuit PhotoFiltre.

 

 

Les mêmes outils sur le logiciel gratuit "GIMP".